Livraison offerte en France métropolitaine

LES RÈGLES DU SAVOIR-VIVRE AU JAPON

le-savoir-vivre-au-japon

Le Japon est réputé à l’échelle mondiale pour divers sujets comme ses arts traditionnels qui est un sujet qu’on se plaît à aborder ici chez Au cœur du Japon, mais aussi pour ses paysages magnifiques ou sa culture si unique qui se transmet depuis maintenant des centaines d’années. Mais il existe un autre point pour lesquels les japonais font beaucoup parler d’eux à l’international et ce n’est autre que le savoir-vivre collectif. Le peuple japonais est en effet réputé pour être très respectueux et très poli voire même assez complexe dans sa façon de se tenir que ce soit à table ou même dans la vie de tous les jours. Cela effraie parfois même les futurs visiteurs qui ont peur de ne pas faire “tout comme il faut” comme on pourrait dire et d’être mal vu ou même de marcher sur certaines traditions ancestrales sans le vouloir. C’est donc ce qui nous a amenés à vous faire un petit récapitulatif dans les grandes lignes de ce que vous avez à savoir si vous avez vocation à vous rendre au Japon. 

Ne piquer pas vos aliments avec vos baguettes

Il est compréhensible qu’il ne soit pas chose aisée que de manger avec des baguettes japonaises lorsqu’on a été habitué à utiliser une fourchette et un couteau toute sa vie, cependant ce n’est pas un prétexte pour se laisser aller à la facilité et piquer ses aliments pour les manger. Ce serait mal vu et la raison en est assez simple. La seule occasion pour laquelle les japonais se servent de leurs baguettes de cette manière est lors au décès d’une personne lors de ses funérailles. En conséquence il va de soi que faire référence à cela lors du repas est une pratique bien peu conventionnelle que vous vous devez d’éviter à table, surtout si vous êtes en présence de japonais.

baguettes-japonaises.jpg

Passez impérativement sous une porte Torii

Le shintoïsme étant la religion traditionnelle japonaise, plus vieille encore que l'arrivée du bouddhisme sur l’archipel, il est naturel en tant que visiteur de vouloir aller visiter les sanctuaires shintoïstes qui peuple le Japon en long, en large et en travers (plus de 80 000 sur le territoire japonais). Il est d’ailleurs très probable que vous ayez déjà vu une de ces nombreuses portes Torii sur des photos de vacances ou de souvenirs du Japon. Celles ci sont présentent à l’entrée de tous les sanctuaires shintoïstes et elles ont pour rôle de délimiter le monde profane du monde sacré qui se trouve donc à l’intérieur du sanctuaire. Vouloir éviter ces portes en se dirigeant vers le sanctuaire qu’elle présente serait donc un manque de respect envers les traditions ancestrales et serait mal vu par ceux qui vous entoure.

torii.jpg

Ne pas manger en marchant ni dans les transports en commun

Comme mentionné dans l’introduction, le Japon est un pays très respectueux, mais c’est également un pays très propre que ce soit au sein des résidences privées que des lieux publics. À l’inverse donc de nous dans les pays francophones il est malpoli au Japon que de manger en marchant dans la rue ou même dans transports en commun. Cela permet ainsi de garder les rues et les lieux publics plus ou moins propres. Si vous souhaitez manger il vous faudra donc vous rendre dans un lieu dédié au Japon, et ce n’est pas ça qui manque dans les rues.

Ne pas fumer dans la rue

Pour le même raison que la nourriture, quoiqu’il n’est en réalité pas interdit mais juste mal vu de manger dans la rue, il n’est pas autorisé de fumer dans la rue afin d’éviter de retrouver de nombreux mégots par terre ce qui salirait l’espace public (comme on peut en voir ici les conséquences sur certains lieux en France ou même en Europe d’une manière générale). Si vous souhaitez fumer vous serez priés de vous rendre dans les lieux dédiés qui sont prévus à cet effet.

fille-qui-fume.jpg

Se tenir droit

Cela n’est pas vraiment une règle à respecter comme peut l’être le fait de ne pas piquer avec ses baguettes, mais plutôt une façon de se tenir qui vous permettra de vous intégrer plus facilement au sein du peuple japonais. La tenue d’une manière générale qu’il s’agisse de s’asseoir en position seiza sur un zabuton ou même de lever est en effet quelque chose qui est très respecter au Japon et si vous pouviez vous y tenir ce serait idéal. De plus, cela ne saurait desservir la santé de votr colonne vertébrale et afin de vous y habituer il existe aujourd’hui des correcteurs de postures peu encombrants et adaptés à votre morphologie.

Entrer dans un onsen : pas de tatouages et propre de la tête au pied

Les onsens sont certainement une des meilleurs choses à aller faire au Japon autant pour leur côté culturel que leur côté agréable. Mais pour pouvoir profiter de cela il est quand même nécessaire de respecter certaines règles. La plus élémentaire est d’y entrer propre afin de respecter, comme pour partout, le site. De plus, il ne vous sera pas possible d’y entrer si vous possédez un tatouage. C’est effectivement quelque chose qui est assez mal vu au Japon car associés au gang yakuzas et il est malheureusement pour ceux qui en ont, interdit d’aller dans des onsens si vous en avez (à l’exception que ceux ci soient vraiment discrets).

onsen.jpg

Enlevez vos chaussures dans les maisons

De la même manière qu’il est interdit de fumer en extérieur et mal vu de manger dans les rues afin de préserver la propreté des lieux publics, il ne vous sera pas possible de marcher dans les maisons japonaises avec vos chaussures pour ne pas salir les résidences. Pour cela vous trouverez à l’entrée de chaque maison ce qu’on appel un genkan qui est un petit lieu qu’on pourrait assimiler à une entrée et qui est destiné à y laisser ses chaussures. Cela est en partie dû au fait que les maisons sont équipées d’un tatami, notamment dans la pièce principale la washitsu, et qu’il n’est pas chose facile de le nettoyer. Cette habitude est assez dure à prendre mais on s’y fait vite après quelque jour sur le sol japonais.

Ne pas toucher au tokonoma

Le tokonoma est une petite zone surélevée que vous retrouverez généralement dans les maisons japonaises. Vous pouvez y trouver plusieurs types de décorations ou d’objets d’art en fonction des saisons, des occasions ainsi que des goûts personnels de votre hôte. Dans tous les cas cette petite zone est considéré comme sacré ou du moins nécessite le respect et on y entre que pour changer les décorations. Par conséquent ne vous amusez pas à y laisser vos valises comme le font par mégarde certains voyageurs ou même tenter d’y toucher le bonsaï ou le kakemono qu’on peut y retrouver à l’intérieur.

tokonoma.jpg

Gardez vos bonnes habitudes

Finalement, hormis les principales différences citées au dessus plus certaines mineurs que vous découvrirez par vous-mêmes si vous avez la chance de vous rendre au Japon. Il n’existe pas de réel choc d’un point de culturel. Gardez donc vos bonnes habitudes apprises ici. Saluez les gens quand vous les croisez, remerciez les, souhaitez leurs bon appétit, respecter les files d’attentes et garder une bonne humeur au quotidien. Pensez simplement à être légèrement moins tactile, les japonais sont habitués à saluer à distance et non à s’embrasser comme nous le faisons en Europe.

Précédent Suivant